Une méthode au service des enfants à besoins particuliers (EBP)

Le massage stimule le système proprioceptif ce qui amène de nombreux bienfaits

Il aide à la concentration et améliore la disponibilité. Il permet également de mieux gérer l’anxiété et la colère, améliore la digestion et réduit la constipation. Il diminue le niveau de stress et participe à diminuer la fréquence et l’intensité des tics nerveux. La qualité du sommeil est améliorée et il réduit la fréquence et l’intensité des migraines et des maux de tête. La tolérance au toucher est améliorée. Enfin,  le massage aide à avoir une meilleure conscience de son corps.

Les besoins particuliers les plus fréquents

Les enfants à besoins particuliers font l’objet d’une attention particulière et d’un suivi individualisé. Néanmoins, ils présentent souvent des particularités communes comme l’hypersensibilité, le manque de confiance en soi, une faible estime de soi. Ils s’opposent pour s’imposer et la communication est souvent compliquée. On remarque également des difficultés face aux amis, une gestion difficile de la frustration… Certains profils présentent des caractéristiques très identifiées :

Troubles du Spectre Autistique (TSA)

Trouble neuro-développemental caractérisé par :

  • des troubles de la communication et interactions sociales
  • des comportements restreints et/ou répétitifs (stéréotypies, écholalies,rituels…)

et

  • des particularités dans le traitement neurosensoriel

Troubles Déficit de l'Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H)

D’origine neurologique, associant trois dimensions cliniques:

  • inattention
  • impulsivité
  • hyperactivité.

Syndrome Gilles de la Tourette

Le Syndrome de Gilles de la Tourette est un trouble neurologique caractérisé par des tics qui se reproduisent de façon répétée et stéréotypée.

Il y a quatre types de tics:

  • Tics moteurs
  • Tics vocaux
  • Vocalisations complexes
  • Tics mentaux

Haut Potentiel Intellectuel (HPI)

Le Haut Potentiel Intellectuel (HPI) se définit par une « avance » intellectuelle qui se traduit par un Quotient Intellectuel (QI) supérieur à 130.

Cependant, ce n’est pas qu’une avance c’est aussi une intelligence différente, une sensibilité différente.

Trouble de l’opposition avec provocation (TOP)

Une agitation, des difficultés d’intégration sociale et scolaire, ainsi que des troubles des apprentissages sont également relevés de façon progressive et durable dans le Trouble Oppositionnel avec Provocation.

Cela se manifeste par une attitude négativiste, de désobéissance et d’hostilité envers les personnes en position d’autorité.

Ces comportements sont particulièrement marqués par une résistance à suivre les consignes ou un refus de transiger avec l’adulte ou avec les pairs.

Ces enfants ont tendance à tester délibérément les limites, à ignorer les ordres et à les contester.

Habituellement ces sujets ne se reconnaissent pas comme hostiles ou provocateurs, mais justifient leurs conduites comme des réponses à des circonstances injustes.

Les Troubles DYS

Les troubles DYS sont des troubles spécifiques des apprentissages classés dans les troubles neuro- développementaux.

L’intelligence est intacte, c’est seulement une fonction cognitive spécifique qui est affectée. Ces troubles peuvent avoir un impact sur la vie quotidienne.​

Dyslexie : Trouble de l’acquisition de la lecture

Dyspraxie : Trouble dans la réalisation des gestes

Dyscalculie : Trouble des compétences numériques.

Dysorthographie: Trouble de l’acquisition et l’automatisation de l’orthographe

Dysphasie: Trouble de l’acquisition et l’automatisation de langage oral

Dysgraphie: Trouble de l’acquisition et l’automatisation du geste graphique

Trouble Anxieux

  • L’anxiété est commune à chacun face à certaines situations.L’Anxiété devient un trouble lorsqu’elle nuit de façon marquée au fonctionnement quotidien de l’individu et qu’elle se maintient dans le temps.

    Il y a différentes formes:

    • Anxiété de la séparation,
    • Anxiété Généralisée,
    • Mutisme sélectif

    etc…

Phobie Scolaire

  • « Il s’agit de jeunes qui, pour des raisons irrationnelles, refusent de se rendre à l’école et résistent avec des réactions d’anxiété très vives ou d’angoisse si on les force à y aller ». Dr Ajuriaguerra, neuropsychiatre,

    Alors qu’ils aiment les études et sont désireux d’apprendre, les enfants ou les adolescents atteints de phobie scolaire ressentent une angoisse massive et incontrôlable face à leur établissement (école, collège, lycée ou faculté) et à l’environnement scolaire, qui les met dans l’incapacité de se rendre en cours.

    Il en résulte un absentéisme scolaire important, dont les conséquences peuvent être graves sur le plan scolaire, social et professionnel.

Technique MEBP® est une marque déposée de Mélissa Boulanger.
Tous droits réservés.

Mentions légales